Focusinvest
29 Novembre 2020 à 10h00 - 375

Investir en SCPI : principe et fonctionnement

Les SCPI deviennent petit à petit un placement de premier choix pour les Français. Elles attirent réellement de nombreux investisseurs grâce à leur principe de fonctionnement très attractif. Depuis quelques années, elles se démarquent par un rendement intéressant et une sécurité accrue.

Définition d’une SCPI

La SCPI ou la « pierre-papier » est un produit de placement qui se base sur une capitalisation collective à des fins d’investissement dans l’immobilier. Ce n’est pas difficile à comprendre. Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier sont créées sous l’ordre de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) qui accrédite une société de gestion pour les gérer. Les investisseurs y achètent ainsi des parts. Ce sont ces fonds d’achat de parts qui vont servir à la constitution d’un parc immobilier constitué d’actifs tertiaires, c’est-à-dire, des biens à usage professionnel ou commercial. Au lieu d’être propriétaires d’un bien précis, les investisseurs ont alors un droit sur une partie des loyers du parc immobilier en proportion avec leur participation. Les dividendes sont redistribués par les sociétés de gestion, en général, tous les trois mois. En savoir plus sur la SCPI.

Les différents types de SCPI

  • SCPI de rendement : ce type de SCPI qui engrange le plus de succès. Elles fournissent des revenus réguliers à des rendements assez élevés (autour de 4 à 5 % par an).

  • SCPI de plus-value : ce type de SCPI se base sur la valorisation avec le temps des actifs immobiliers. Les SCPI de plus-values n’ont pas vocation à apporter des revenus réguliers, mais à se revendre au bout de quelques années.

  • SCPI fiscale : il est ici question d’acquérir des parts qui s’accompagnent de différents dispositifs de défiscalisation. De quoi baisser son taux d’imposition général. On parle notamment de SCPI Pinel, SCPI Malraux ou SCPI Déficit Foncier.

En résumé alors, les SCPI sont une manière d’investir de manière plus optimale dans l’immobilier locatif. C’est un type de placement qui s’adapte aussi à divers types de besoins.

Investir

  1. 29 Mai 2020Portefeuille de placements : quels sont les actifs les plus risqués ?2858
  2. 11 Fév. 2020Reprise de l’avantage fiscal Girardin : les différents cas possibles2797